Lock glue, crevaisons: il la harcelait

Lock glue, crevaisons: il la harcelait

$$https://1tpe.net/go.php?dat=aWRoZW0yNi5hbGV4Y2hiaWwuMQ==&tk=$$

Fabian a été accusé d’avoir harcelé quelqu’un qu’il considérait comme son partenaire. Les faits se sont produits dans la région de Samburuville entre le 31 décembre 2013 et le 16 septembre 2015. L’homme avoue son préjugé: il a accidentellement sonné la porte, collé la serrure du garage, crevé les pneus à plusieurs reprises, frappé la voiture et finalement l’inonder d’un message. La fin de la relation et la réception du message qu’il pensait insultant ont provoqué une poussée de ce comportement inapproprié.

Selon l’avocat de la victime, l’accusé avait une vision fantastique de la relation. Il réclame 2 500 pour dommage moral et provisoirement 1 euro pour dommage matériel.

L’adjoint Marganne, qui ne s’oppose pas à la suspension de la peine, rappelle que le prévenu a passé deux mois en détention provisoire et qu’il n’a pas pu supporter la frustration.

L’avocat de Fabian, Me Somers, rappelle qu’il est difficile pour les clients de tracer une ligne entre l’amour et l’amitié. “”Il continue de se sous-estimer ou de se sous-estimer. Il a de graves problèmes de santé et est physiquement handicapé. Mais ces faits sont derrière lui.“L’avocat plaide pour la suspension de la décision. Décision le 27 novembre.




Source link

Laisser un commentaire